Questions courantes

Fermer   Techniques de la peinture

"Bonjour,

J’ai acheté une toile de lin dans le commerce. Elle est , je suppose, pré-enduite. Que me conseillez-vous ? Dois-je de nouveau l'enduire ? Comment ?"

 

Personnellement, je l'explique en détail durant les stages, je donne ma préférence aux supports rigides mais, si votre choix s'est porté sur la toile tendue sur châssis, alors, oui, la toile de lin est incontournable. Le coton tendu sur châssis, très peu onéreux, a, pour cette raison, la faveur de nombre de peintres amateurs. Il est, dans les faits, totalement inadapté à la peinture à l'huile. Trop sensible aux variations hygrométriques, il se tend et se détend, entraînant, à plus ou moins longue échéance, des craquelures dans la pâte, celle-ci ayant durci et perdu sa souplesse originelle.

 

Concernant la préparation de cette toile, il y a, maintenant, enduction et enduction. L'immense majorité des toiles commerciales actuelles sont préparées à l'acrylique, préparation dite universelle, ce qu'on nomme de manière totalement impropre au "gesso". Après l'encollage, le nombre minimal de couches d'enduction est de deux. Certaines toiles de qualité en comporte trois, voire quatre. Dans la pratique, l'essentiel est de vérifier que le grain de la toile est suffisamment couvert en fonction du type d'exécution que l'on recherche. Si vous jugez qu'il est trop aigu, trop apparent, n'hésitez pas à repasser une couche supplémentaire. Sinon, à part y poser une éventuelle imprimature, opaque ou transparente, aucune préparation en sus n'est indispensable.

 

Une dernière recommandation : sur toile tendue sur châssis, l'exécution se doit de demeurer raisonnable dans l'épaisseur des empâtements. Mais, comme je pense que vous ne visez pas une facture à la Rembrandt, il n'y a pas de grand risque en perspective !

 

"J’ai bien reçu votre réponse pour l'enduit des toiles du commerce et je vous en remercie. Vous conseillez un enduit supplémentaire si le grain semble trop apparent. Mais quel enduit, compte tenu du fait qu’on ignore celui qui a déjà été posé ? Lithophone ? Titane ? Plextol ? La recette du stage ?"

 

Sauf demande spécifique de votre part, comme je l'ai indiqué plus haut, votre toile achetée dans le commerce doit être enduite à l'acrylique. Si donc vous envisagez de poser une couche d'enduction en sus, le plus logique est de choisir l'acrylique. On trouve des "gesso" de ce type dans toutes les boutiques de produits Beaux-arts. Avec un liant du genre Plextol, comme expliqué durant les stages, vous pouvez composer votre propre enduit acrylique. L'économie est réelle.

 

Concernant les pigments à y introduire : carbonate de calcium (craie, blanc de Meudon...), blanc de lithopone, blanc de titane... ils sont tous compatibles. Tout dépend l'opacité souhaitée. Un mélange des trois est un heureux compromis.

 

Amicalement,

 

Christian VIBERT

 

 

 CopyrightFrance.com

 


Date de création :01/03/2016 - 11:16Dernière modification :16/08/2016 - 10:36Imprimer l'article  Hyperlien

 
Recherche dans le site



Produits de l'Atelier

Fermer Généralités

Fermer Description des produits

Fermer Caractéristiques

Fermer Précautions d'emploi

Fermer Démonstrations

Fermer Témoignages

Boutique de l'Atelier
Association ATP

Fermer ATP - Art et Techniques de la Peinture

Fermer Stage 1

Fermer Stage 2

Fermer Stage 3

Fermer Stage paysage

Fermer Stage peinture modèle nu féminin

Fermer Dates des stages en 2019 - 2020

Fermer Cours

Fermer Galerie d'Art

Coopérative ATP
Le Chevalet Blanc

L'Atelier du Chevalet Blanc
10, rue du Général de Gaulle
27800 Bernay - FRANCE

Tél. : 02 32 45 72 69
ou 02 32 45 84 48

> L'Atelier du Chevalet Blanc

> Article dans l'Eveil, journal de Haute-Normandie

Article dans Pratique des Arts, magazine bimestriel

> Modèle vivant dans l'Eveil, journal de Haute-Normandie

 

Atelier des Fontaines

Atelier des Fontaines
Les Fontaines
3, impasse de la Vierge
27800 Brionne - FRANCE

Tél. : 02 32 45 72 69

www.atelier-des-fontaines.com

A propos de l'Atelier des Fontaines >>

Christian VIBERT

- Ancien étudiant à l'Ecole des Beaux-Arts de Versailles et de Paris (ENSBA)

- Copiste au Musée du Louvre

- Licence d'arts plastiques Panthéon-Sorbonne Paris I

- Licence de sciences de l'éducation Nanterre Paris X

- Artiste peintre

- Fabricant de médiums
(auto-entrepreneur)

- Enseignant

- Formations en techniques de peinture anciennes (Moyen Age au XIXème siècle), préparation des huiles et des vernis gras

christian.vibert@atelier-des-fontaines.com

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 65 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
43 Abonnés
Visiteurs

 327175 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

Retrouvez-moi sur...

Texte à méditer :  

« S'appuyer sur le passé pour mieux maîtriser le présent et espérer en l'avenir. »

   

W3C CSS Skins Papinou © 2008 - Licence Creative Commons
^ Haut ^