Questions courantes

Fermer   Produits

Bonjour M.Vibert,

Bonjour à vous,

 

Cela fait un moment que je voulais vous écrire pour vous dire que votre medium est incroyable.

Je vous remercie déjà pour votre retour d'expérimentation et, bien entendu, pour votre appréciation.

 

Je n’ai utilise que le medium flamand a siccativité renforcée. Ça marche , ça sèche , mais parfois la couche grasse sèche reste un peu collante si l’on pose un doigt mais pas si l’on glisse la main sur la surface.

Tous les médiums à l'huile cuite et à la résine mastic gardent un très léger "tacky", comme disent les Américains, durant quelque temps. Cela n'est pas un défaut, au contraire : la couche de reprise adhère d'autant mieux à la couche précédente. Le médium gras flamand à siccativité renforcée, bien que pouvant siccativer en une nuit, n'y fait pas exception. A l'inverse, un médium qui créerait un dessous parfaitement sec et imperméable  n'offrirait qu'une surface sur laquelle les reprises adhéreraient difficilement.

Mais, bien entendu, il ne s'agit que d'un très léger collant. Eventuellement, si ce collant vous semble encore un peu important, le temps de siccativation étant quand même tributaire de nombreux paramètres (absorption du support, épaisseur de la couche picturale, nature des pigments et liants employés, chaleur et luminosité environnante...),  patientez un peu plus, par exemple, une seconde journée, avant la reprise.

 

Jai aussi pas mal dilue le gel obtenu ( 50/50 vernis , huile cuite) avec 3,4,5, ou 6 portions de térébenthine , difficile a estimer.

Jai deux godets a œuf , un avec le gel , et un ou je dilue une pointe minime de medium  avec l’essence.

Je vous conseille de travailler avec des cuillères doseuses afin d'optimiser vos dilutions. Vous préparez vos liquides au préalable dans de petits flacons : vernis à retoucher, médium à peindre... Ce qui n'empêche pas d'avoir le médium pur sur la palette pour obtenir un effet ponctuel.

 

En fait cela viens du fait que j’essaye économiser cette huile cuite précieuse qui descend assez rapidement!

N'hésitez pas à tester des mélanges différents entre le vernis et l'huile tel que je le suggère dans le supplément que j'envoie pour la commande des médiums sous forme de flacons plutôt qu'en tubes. Vous allez obtenir des consistances variées qui peuvent répondre beaucoup plus précisément à vos attentes.

 

Du fait de trop d’essence , cela parfois enlève le glacis de la veille par endroit quand je pose la couche grasse en début de session , non obligatoire apparement si lon travail seulement au medium ?. Je pense que c’est le fait qu il n’y ai pas assez d’huile cuite pour sécher le glacis de la veille.

C'est sans doute le cas. Maintenant, comme je le suggère plus haut, vous pouvez aussi patienter un peu plus.

Quant au mince film de vernis à retoucher (médium abondamment dilué) à passer avant les reprises, outre son intérêt pour faciliter l'adhérence de la nouvelle couche picturale, il permet aussi de profiter d'un dessous moite qui facilite énormément les modelés et fondus. En technique mixte, il est quasi indispensable si l'on veut pouvoir travailler aisément maigre sur gras.

 

Comment savoir quand la couche est reelement seche ?

Quand le collant que vous mentionnez est devenu minime.

Autre solution que je suggère dans le mode d'emploi : travaillez plusieurs tableaux par roulement. Le problème du temps de siccativation ne se posera plus. Les peintres ont toujours travaillé ainsi, et cette manière de faire a de nombreux avantages, ne serait-ce que de retrouver le travail précédemment laissé de côté avec un regard neuf.

 

Aussi jai un problème de poussière, beaucoup de poussière et de cheveux se collent dans le vernis , y a til un remède pour cela , parce que je peint dehors, et cela sèche dehors aussi ..

Vous avez l'occasion de travailler avec un médium siccativant vite. Le "hors poussière" vient donc rapidement, ce qui n'est pas le cas quand on travaille à l'huile pure, ou avec un médium à séchage lent. Je ne peux donc pas vous proposer de solution idéale, si ce n'est de minimiser les sources de poussière : environnement propre, absence de courant d'air... Contrairement aux idées reçues héritées d'un certain romantisme, pour éviter ces désagréments, les ateliers d'artistes se doivent d'être bien tenus.

Peindre en extérieur présente effectivement des contraintes encore autres.

 

Comment preparer vous votre support , imprimature rouge et imprimature grise apres encollage a la colle de peau ?

Les modes de préparation sont nombreux. Tous ont leurs caractéristiques propres, leurs avantages et inconvénients. C'est, entre autres, l'une des parties abondamment traitées durant les stages organisés par l'Association "ATP - Art et Techniques de la Peinture". Pour ma part, je préfère un support légèrement plus absorbant, ce que je conseille aussi dans le mode d'emploi que j'envoie avec les produits.

 

Un autre point est sur le fait que tout par dans levier , produits ,peintures,lavages des mains ... je me suis dit que cela rejoint automatiquement le cycle de leau , du coup je stock leau sale ,(y compris le lavage des mains dans des bacs en plastique) .. Je trouve cela dommage que cela parte dans la rivière même si c’est minime par rapport a l’industrie je ne veux pas y participer .

La peinture c’est beau mais sur la toile ¨!

Je suis pleinement d'accord avec vous. Et que faites-vous de vos eaux de lavage ?

 

Pour finir , je dirai que votre medium est magique jai pu realiser des glacis chaque jour , plusieurs heures par jour , pendant une semaine , ce qui était impossible    auparavant , donc je ne peignait pas de la même manière mais alla prima basta...

Jai vu que vous proposez un medium sans plomb ( peut etre moins performant) ?

Moins performant, il est difficile d'en juger dans l'absolu : ses caractéristiques sont autres. Personnellement, je le trouve très agréable, mais je lui préfère quand même un vrai médium flamand...

J'ai mis ce médium et l'émulsion correspondante au point, a priori à destination des élèves adolescents avec qui je travaille, et pour les adultes qui hésitent à employer de vrais médiums traditionnels, cela bien que des précautions élémentaires permettent de réduire tout danger à l'utilisation.

 

sinon pourriez vous vendre en plus grande quantites ?

En flacons de 250 ml, oui.

 

Je nai pas essayer les mediums du commerce , je n’arrive pas a croire qu'ils vendent des produits peu performants en grandes quantité pour être moins cher ? par exemple le Médium à peindre Turner Sennelier a 15 euros pour 250ml , 4 fois moins cher que votre medium flammand , alors 4 fois moins performant et moins de possibilites ? cest fou .. En fait la question cest pourquoi aucune grande marque ne sort pas un produit qui permet reelement de peindre a lhuile ? Ou alors est-il possible de faire un medium sans plomb de haute performance ?

A chacun selon ses préférences, exigences et possibilités. Maintenant, quand on a eu l'occasion de tester de vrais médiums traditionnels, on comprend pourquoi les Anciens les avaient en prédilection, et on a du mal à revenir à des produits plus basiques.

Quant au prix, il tient bien évidemment aux matières premières employées, mais aussi à leur mise en œuvre : démucilaginer une huile de manière artisanale, la cuire une ou deux fois à des températures variables, la laisser décanter au minimum un mois, opérer de même avec une résine pour la mettre en solution, effectuer les mélanges, entuber manuellement les médiums et émulsions obtenus, imprimer les étiquettes, rédiger les factures, emballer le tout et procéder, enfin, à l'envoi postal... Tout ce travail effectué de manière artisanale ne peut être comparé à la manière de procéder d'un grand fabricant industriel capable de préparer plusieurs milliers de tubes ou flacons chaque jour. On n'est pas dans le même monde ! Parfois, je me dis même qu'il faudrait que j'augmente sensiblement les prix !

 

Lemulsion je n’ai pas utiliser , j’ai fait mes empâtements au medium , c’est pour de gros empâtement j’imagine , il faut que j’essaye pour voir ...

Essayez la technique mixte : c'est la technique reine ! L'émulsion vous permettra des effets impossibles à l'huile pure ou même avec un médium uniquement oléorésineux.

Non, l'émulsion n'est pas réservée seulement aux gros empâtements. On peut aussi en obtenir des effets de vélatures incomparables, des modelés ultrafins... Et cela, sans plus aucune limite technique. La tyrannique règle du gras sur maigre disparaît au profit d'un travail extraordinairement facile et varié !

 

Bien cordialement,

 

Christian VIBERT


Date de création :06/08/2018 - 18:44Dernière modification :09/09/2018 - 09:18

 
Recherche dans le site



Produits de l'Atelier

Fermer Généralités

Fermer Description des produits

Fermer Caractéristiques

Fermer Précautions d'emploi

Fermer Démonstrations

Fermer Témoignages

Boutique de l'Atelier
Association ATP

Fermer ATP - Art et Techniques de la Peinture

Fermer Stage 1

Fermer Stage 2

Fermer Stage 3

Fermer Stage paysage

Fermer Stage peinture modèle nu féminin

Fermer Dates des stages en 2018-2019

Fermer Cours

Fermer Galerie d'Art

Coopérative ATP
Le Chevalet Blanc

L'Atelier du Chevalet Blanc
10, rue du Général de Gaulle
27800 Bernay - FRANCE

Tél. : 02 32 45 72 69
ou 02 32 45 84 48

> L'Atelier du Chevalet Blanc

> Article dans l'Eveil, journal de Haute-Normandie

Article dans Pratique des Arts, magazine bimestriel

> Modèle vivant dans l'Eveil, journal de Haute-Normandie

 

Atelier des Fontaines

Atelier des Fontaines
Les Fontaines
3, impasse de la Vierge
27800 Brionne - FRANCE

Tél. : 02 32 45 72 69

www.atelier-des-fontaines.com

A propos de l'Atelier des Fontaines >>

Christian VIBERT

- Ancien étudiant à l'Ecole des Beaux-Arts de Versailles et de Paris (ENSBA)

- Copiste au Musée du Louvre

- Licence d'arts plastiques Panthéon-Sorbonne Paris I

- Licence de sciences de l'éducation Nanterre Paris X

- Artiste peintre

- Fabricant de médiums
(auto-entrepreneur)

- Enseignant

- Formations en techniques de peinture anciennes (Moyen Age au XIXème siècle), préparation des huiles et des vernis gras

christian.vibert@atelier-des-fontaines.com

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 65 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
43 Abonnés
Visiteurs

 305152 visiteurs

 16 visiteurs en ligne

Retrouvez-moi sur...

Texte à méditer :  

« S'appuyer sur le passé pour mieux maîtriser le présent et espérer en l'avenir. »

   

W3C CSS Skins Papinou © 2008 - Licence Creative Commons
^ Haut ^