[]
Nombre de membres 93 membres
Connectés : ( personne )
 

La Charte du Forum - La Charte du Forum

Forum - Forum
Techniques de la peinture - Techniques de la peinture


actif  Sujet n° 37  Repeindre sur une ancienne peinture

le 13/07/2015 - 11:06
par ChristianVIBERT

ChristianVIBERT

31 messages

Une stagiaire m'écrit ceci :

"Comment réutiliser une vieille toile déjà peinte et complètement sèche ? "

"J'ai acquis dernièrement de nombreuses toiles de lin sur châssis peintes entre 1963 et 1991 à l'huile. Peu d'entre elles semblent vernies mais ce n'est pas certain. J'aimerais retravailler certaines toiles et même recouvrir d'autres en utilisant les médiums "Atelier des Fontaines". Comme dois-je procéder idéalement ?"



Ma réponse sera à plusieurs étages.


Tout d'abord, repeindre sur une toile déjà travaillée, en soi-même, n'est pas conseillé. Pour prendre une image parlante, bien qu'un peu crue : prendriez-vous un repas dans une assiette déjà utilisée par un autre convive ?


Cependant, si la toile est bien sèche, a priori non vernie et que vous désiriez seulement la modifier, voici comment procéder :
- la dépoussiérer à l'aide d'une grosse brosse de type peinture en bâtiment ;
- la nettoyer soigneusement avec une éponge humidifiée à l'eau déminéralisée, mais non savonneuse, et sans détremper la toile qui, pouvant avoir été préparée à la colle de peau, peut être sensible à l'humidité ;
- laisser sécher à fond ;
- y passer un vernis à retoucher composé à l'aide du médium choisi, mais abondamment dilué ;
- travailler sur ce fond moite.


Si la toile semble très grasse, on peut y passer une éponge imprégnée d'une décoction de bois de Panama. Celle-ci contenant des saponines agira comme un savon, mais en douceur. Bien rincer à l'eau déminéralisée et procéder comme précédemment.


Si la toile semble vernie, après le nettoyage précédent, et après séchage, essayer un dévernissage prudent dans un coin du tableau à l'aide d'un tampon de coton imprégné d'essence de térébenthine. Si, après évaporation, la zone est devenue nettement plus mate, poursuivre. Changer souvent de tampon. Si ce traitement semble inefficace, ajouter un peu d'alcool à la térébenthine et réessayer. Attention : si le tampon se colore, c'est que l'on est en train d'attaquer la peinture. Interrompre aussitôt et reprendre avec un mélange moins dosé en alcool. Après dévernissage et évaporation des solvants, passer un médium bien dilué et travailler sur cette couche moite.


Enfin, si l'on désire franchement recouvrir la peinture précédente pour ne s'en servir que comme support, après les opérations précédentes, il va falloir repasser un enduit.
Procéder comme suit : après le passage du médium bien dilué, poser, en deux couches minimum et avec un intervalle d'au moins deux semaines entre chaque couche, une peinture grasse de consistance moyenne composée si possible de blanc de plomb éventuellement additionné d'un peu de blanc de Meudon (carbonate de calcium), de manière à réobtenir ce qu'on appelait de la céruse. Celle-ci peut être teintée dans la masse avec quelques pigments bien siccatifs, par exemple un peu de terre d'ombre. Quelques traces d'huile de lin cuite au plomb aideront encore à la siccativation du produit. Une petite dose de blanc de titane améliorera aussi son opacité. Surtout, éviter le blanc de zinc, cassant en couche épaisse. Attendre quelques semaines avant de retravailler sur ce nouvel enduit. Dans tous les cas, ne repasser ni gesso traditionnel, ni même de "gesso acrylique" sur un fond préalablement peint à l'huile. Ces enduits aqueux n'adhéreraient pas ou seulement très médiocrement sur un fond gras.


Bon courage.

Christian VIBERT

Ecrire à ChristianVIBERT   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 1
--------
le 13/07/2015 - 17:48
par Angelique

Anonyme

visiteur

S'il s'agit bien de repeindre par-dessus des peintures déjà existantes crées par un autre.

Attention à ne pas réutiliser des toiles déjà peintes sans consultation de l'auteur initial : son autorisation préalable est indispensable.

Toute modification apportée à une peinture déjà existante créée par un autre peintre pose des questions de droit moral car les tableaux font partie des oeuvres de l'esprit protégées par le droit d'auteur.

Les oeuvres picturales sont protégées contre les modifications même si leur auteur est inconnu ou décédé.

Par contre, évidemment, repeindre par-dessus ses propres peintures ne pose pas de souci de droit d'auteur, c'est peindre par dessus celles des autres qui pose problème et exige l'obtention d'une autorisation spéciale.

  Poster une réponse  Haut
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter
[]
Catégories de discussion  Forum 



 

Texte à méditer :  

« S'appuyer sur le passé pour mieux maîtriser le présent et espérer en l'avenir. »

   

W3C CSS Skins Papinou © 2008 - Licence Creative Commons
^ Haut ^